Le Vol de Nuit est un univers exaltant où l’espace a toute sa dimension et où les impressions et les sensations sont hors du commun sous réserve d’un savoir faire précis. Les évocations des pilotes noctambules font état d’arbre de Noël, de manteau fantasmagorique de la Lune, de cités scintillant de tous leurs feux, de sérénité, mais comme toujours chacun tirera du Vol de Nuit la quintessence qui lui conviendra sans oublier qu’il y a toujours une partie acquisition, une partie adaptation mentale et enfin une partie expérience.

Le pilote en Vol de Nuit sera plus que tout, patient, vigilant, précis, organisé, cultivé, dynamique, connaissant sa machine sur le bout des doigts et faisant corps avec l’environnement.

La qualification au vol de nuit

Vol de NuitPlus qu’une simple qualification et un coup de tampon sur la licence, la qualification au vol de nuit avion est une phase d’émulation fascinante pour le pilote VFR. L’accession à cette qualification permettra, pendant le temps de la formation, de revoir et d’affiner les acquis du VFR de jour, mais aussi d’acquérir une réelle habileté au pilotage sans visibilité.

De plus, le pilote découvrira les particularités de la navigation VFR de nuit, qui lui apporteront rigueur et précision dans l’organisation et le suivi de sa route.

Pour acquérir cette qualification il faudra 5h de vol de nuit dont 3h en double commande, incluant 1h de navigation avec instructeur et 5 décollages et 5 atterrissages en solo.

(texte extrait du livre « Vol de nuit » de Alexandre Martine)